Ferdinand RICHARDT 

(1819 Brede – 1895 Oakland) 

Vue du château royal de Fredensborg au Danemark 

Huile sur toile 

H. 59 cm ; L. 82 cm 

Signée et datée en bas à droite – 1854

Exposition : Salon de Charlottenborg de 1854, sous le numéro 141, titré Prospect af Fredensborg Slot 

 

Provenance : New York, galerie Victor David Spark (1898-1991) dans les années 1950 

Belle représentation du château royal de Fredensborg (souvent appelé le “Versailles danois”), environ 40 km au nord de Copenhague. Le domaine est toujours la propriété de la famille royale, qui y passe notamment ses vacances au printemps et en automne. 

Richardt était un peintre spécialisé dans les vues de manoirs et palais danois et suédois. Il avait exposé une autre peinture de Fredensborg au Salon de 1850 à Charlottenborg. Notre tableau est réalisé juste avant qu’il ne réalise un voyage de cinq ans aux US, entre 1855 et 1859, dans le nord-est du pays. 

Il retourne aux Etats-Unis en 1873, un court moment à nouveau dans le nord-est, mais s’établit définitivement en Californie en 1875, partageant son temps entre San Francisco et Oakland où il meurt en 1875. 

Richardt est aujourd’hui considéré comme mi-danois, mi-américain. Ses oeuvres sont d’ailleurs dans plusieurs musées américains. 

 

Notre peinture se trouvait au début des années 1950, sous la référence S#2891, chez Victor David Spark (1898-1991), un important marchand new-yorkais, spécialisé dans les tableaux anciens et jusqu’au début du XXème siècle. Spark possédait trois autres tableaux de Richardt : Vue du fleuve Niagara en amont des chutes (38×62 pouces), Vue du Yellowstone (30×46 pouces), Chutes du Niagara (39×62 pouces), et il avait aussi une peinture de Johann Hermann Carmiencke (1810-1867), artiste germano-danois qui passa comme Richardt la fin de sa vie aux Etats-Unis. 

Le 13 janvier 1954, Spark écrivit à la Collection Hirschprung pour obtenir des informations sur le tableau. Le directeur Eigil Brünniche lui répondit le 27 janvier en lui indiquant le lieu représenté et que le tableau était une des deux vues exposées à Charlottenborg en 1850 et 1854. 

Le châssis porte une étiquette indiquant que le tableau fut prêté au musée de la Légion d’Honneur de San Francisco, en juin 1955. 

 

Comme toujours chez les artistes danois du XIXème, la lumière est magique, particulièrement sur les sculptures et les deux figures féminines, qui sont probablement des membres de la famille royale de l’époque. 

DISPONIBLE

Nous contacter pour cette œuvre